Cabinet d'expertise comptable - Fidaquitaine

Suite à la conférence “Donner du sens à l’entreprise et dans l’entreprise” organisée à la CCI de Bordeaux Métropole par le Club des Entrepreneurs, notre cabinet Fidaquitaine a souhaité faire un compte rendu et partager dans le même temps, le fruit de son propre retour d’expérience sur le sujet.

Vous pouvez retrouver ici le lien vers la vidéo et les photos de la manifestation du #CDEGironde.

Qu’entend-on lorsque l’on parle du “sens au travail” pour ses salariés ?

Comme vous le savez, on parle beaucoup de stress au travail, de burn out, de souffrance, d’un manque d’implication, d’une surinformation, d’automatisation des tâches, d’un système de management à l’ancienne qui ne fonctionne plus ou encore, d’un turnover très important dans certains secteurs d’activité ou sociétés… Au sein de Fidaquitaine Expertise comptable, on connaît bien la problématique du stress en raison des échéances à respecter dans notre métier, mais aussi, des délais de travail toujours plus courts et des difficultés dans les recrutements de personnel compétent et impliqué.

4 exemples de notions de sens au travail :

  • Les tâches effectuées au sein d’un poste
  • Les motivations liées au travail
  • Les relations avec les autres au sein de son travail, son environnement
  • Le cap et/ou les objectifs donnés par l’entreprise et ses managers

Vos salariés n’ont pas tous le même sens au travail. Pour certains, le travail n’arrive qu’en second plan, après la vie privée. Peu importent les tâches au quotidien, il faut travailler. Pour d’autres ce sera l’inverse. Certains peuvent trouver du sens dans le collectif, dans l’attractivité de la rémunération, les produits, les valeurs de la société… Finalement, chacun a sa façon de donner du sens à son travail. Ce qui change aujourd’hui et qui grandit c’est la quête de sens au travail, tant pour les salariés que pour les directions dans le cap à donner.

Il n’y a qu’à constater l’engouement pour la création d’entreprise, notamment pour les nouvelles générations X, Y, Z… ainsi que dans les plans de reconversion. On peut aussi constater la montée en puissance du secteur de l’économie sociale et solidaire, des startups qui répondent aux défis climatiques par exemple… Ces mouvements se développent car les personnes veulent désormais donner plus de sens à leur travail.

Pourquoi faut-il cultiver la notion “sens au travail” au sein de sa société ?

La culture d’entreprise, son histoire, la prise de conscience des attentes des salariés, les valeurs portées… feront la réussite de votre structure !

Voici quelques exemples :

  • Diminution des arrêts maladies et du turnover.
  • Émergence de nouvelles idées, de créativité et notamment de personnes non sollicitées antérieurement et qui pour autant, sont en prise direct avec vos cibles et/ou ont vu grandir votre entreprise…
  • Fidélisation de vos collaborateurs et donc in fine de vos clients.
  • Créer de la bienveillance et un climat agréable, qui boostera la productivité et la performance.
  • Créer une dynamique positive à partager avec votre écosystème.
  • Améliorer l’image de votre marque employeur, notamment lorsque l’on recherche des “moutons à 5 pattes” ou des profils pénuriques… 
  • Avoir une croissance et un modèle d’organisation durable.
  • Fédérer autour de votre marque, de votre identité.
  • Faire monter en compétence vos équipes.
  • Diminuer les risques, les conflits, les accidents…
  • Devenir plus agile.

Pourquoi avoir choisi en slogan “Ensemble, cultivons votre réussite !” ?

Ce slogan est le fruit d’un brainstorming en interne, qui a donné notre cap, tant sur le plan de notre positionnement et que sur les valeurs en interne.

Il est positif, symbole d’entraide, collaboratif, axé conseils et répond pleinement à l’objectif de notre promesse.

On le retrouve partout et nous essayons de cultiver cet état d’esprit pour chaque nouvel arrivant au sein de notre équipe, comme vous pourrez le constater ci-dessous.

19 techniques pour apporter un sens éventuellement commun, dans l’entreprise !

1 / Former vos managers au management participatif, travailler leur écoute, le savoir être vrai, entier, honnête.

2 / Travailler les facteurs d’épanouissement qui sont propres à chacun. La période des entretiens annuels est par exemple un des bons moments.

3 / Respecter ses salariés, être juste, les responsabiliser, faire confiance dans l’autonomie.

4 / Donner une véritable place à chacun de vos collaborateurs par le dialogue.

5 / Faire des rendez-vous individuels et collectifs pour comprendre et trouver un sens commun.  

6 / Stopper l’effet pyramidal dans les directives, organiser plutôt des petits groupes agiles et autonomes.

7 / Mettre en place des projets d’entreprise (Défi zéro déchets pour les pros, espace repos, mise en place d’activité méditation, activités diverses, nouvelles procédures, mécénats, RSE…).

8 / Travailler le sujet de l’entreprise libérée (décloisonner vos métiers, travailler sur l’implication, organigramme horizontal, teambuilding, télétravail, déconnexion, ajustement du temps de travail en fonction de la vie privée et professionnelle…).

9 / Impliquer vos salariés par l’intrapreneuriat, ou pour des actions commerciales s’ils le souhaitent (participation à des salons, inscriptions à des clubs d’entreprises…) avec des contreparties.

10 / Intégrer les collaborateurs dans les recrutements pour constituer leurs équipes. Ça marche et ceci doit être une des étapes clefs dans le process de recrutement au moment  de la sélection des  candidats. Il convient cependant de toujours opérer une procédure de recrutement classique par la suite. En effet,  le recrutement est un véritable métier et vous risquer finalement de faire fausse route, si vous laissez trop d’autonomie.

11 / Ouvrir un poste d’happyness officer ou faire monter en compétence une personne sur ce type de poste.

12 / Améliorer les conditions et l’environnement de travail.

13 / Travailler votre culture d’entreprise (le “bonjour” du matin, les rituels, les gages, les soirées…).

14 / Mettre en place une charte dans l’entreprise et un courrier de bienvenue pour vos nouveaux collaborateurs. Chez Fidaquitaine, nous avons mis en place deux guides. Celui pour les nouvelles pousses (stagiaires) et celui pour les collaborateurs, ainsi qu’un courrier type de la direction, reprenant nos valeurs, la culture d’entreprise, l‘objectif commun, la mission et ceci signé par l’ensemble de l’équipe et envoyé par la suite aux nouveaux arrivants. Ceci permet une intégration réussie, de la bienveillance, une dynamique positive et un apprentissage des valeurs de notre société.

15 / Mettre en place un repas d’entreprise, des apéritifs… 

16 / Co-créer avec vos parties prenantes et vos équipes.

17 / Écrivez vos valeurs, votre devise sur les murs de la société.

18 / Mettre une bonne dose de bon sens !

19 / Et être dans une démarche d’amélioration continue 😉

Avec cette démarche et ces exemples, notre cabinet apprend collectivement, nous avons stabilisé nos effectifs, créé un climat positif et nous sommes maintenant capables, de nous mettre en phase avec notre développement.

Nous vous proposons une petite citation pour synthétiser l’article :

« Le succès n’est pas la clé du bonheur. Le bonheur est la clé du succès. Si vous aimez ce que vous faites, vous réussirez. »
Albert Schweitzer – Source : 30 citations inspirantes pour s’épanouir au travail

Si vous souhaitez échanger sur le sujet, que l’on partage nos expériences, contactez-nous !

Si cet article vous a plu, si vous souhaitez réagir, commenter, nous vous invitons à le partager avec le #Fidaquitaine 😉

Vous souhaitez cultiver votre réussite ?

Recevez les invitations du club Fidaquitaine, nos actualités, conseils et témoignages pour entrepreneurs avec notre newsletter :)

Je m'abonne !