Un micro-entrepreneur, anciennement auto-entrepreneur doit-il avoir recours à un expert-comptable ?

Avec les récentes modifications du statut, un micro-entrepreneur doit-il avoir recours à un expert-comptable ?

Non ! Il n’est pas nécessaire d’avoir un expert-comptable sous le régime de la micro entreprise ou auto entrepreneur.

Cependant, le doublement du seuil de chiffre d’affaires a plusieurs impacts importants :
Il peut amener à un dépassement du seuil de franchise de TVA (et déclencher des déclarations de TVA ; l’expert-comptable peut alors être d’une grande aide).
Il peut également amener à payer des charges sociales forfaitaires importantes (jusqu’à 21 760 €) qui se retrouvent déconnectées de la réalité de la rémunération.

Pour ces raisons, il reste pertinent de profiter des conseils d’un expert-comptable lors d’un point semestriel par exemple, afin d’anticiper au mieux le développement de votre micro-entreprise.