Qu’est-ce que la certification des comptes annuels ?

Votre entreprise ou votre association est d’une taille significative et vous vous interrogez sur la certification des comptes annuels ?

Vous dépassez les seuils légaux prévus et vous devez recourir à un commissaire aux comptes :
Pour les SARL, les EURL les SNC ou les comités d’entreprises qui dépassent, à la clôture de l’exercice, deux des trois conditions suivantes : 3,1 millions d’euros de chiffre d’affaires ou 1,55 millions d’euros de total de bilan ou 50 salariés.

Pour les SAS ou les SASU qui dépassent, à la clôture de l’exercice, deux des trois conditions suivantes : 2 millions d’euros de chiffre d’affaires ou 1 million d’euros de total de bilan ou 20 salariés.

Pour les associations percevant plus de 153 000 € de subventions publiques ; ayant un effectif supérieur à 50 salariés ; un chiffre d’affaire supérieur à 3.1 millions d’euros ou ayant la qualité de commerçant.

Dans ces conditions, un commissaire aux comptes doit réaliser une mission d’audit de vos comptes et peut vous délivrer : une certification sans réserve, une certification avec réserves, une impossibilité de certifier ou un refus de certification.

La certification sans réserve est l’objectif visé ; en deçà, il est important de vous interroger sur les pratiques et méthodes appliquées dans votre comptabilité.

Seuils mars 2018.