Retour-d’experience defi zero dechet des pros

Pourquoi avons-nous participé au défi ZD des pros ?

La volonté de participer au défi est venue de l’équipe et a été soutenue par la direction. En effet, Fidaquitaine avait déjà antérieurement remporté le prix Eco-défis organisé par la ville de Cenon, la Communauté urbaine de Bordeaux et la Chambre des métiers. Ce projet s’inscrivait donc dans la continuité de nos actions et nous avons été accompagnés par l’association Ekologeek.

Le frein principal avancé par la direction a été le temps à consacrer à ce projet d’entreprise, il a donc fallu convaincre et comme vous pourrez le constater ci-dessous, nous avons bien fait.

Pour Fidaquitaine, deux objectifs principaux nous ont animé dans la volonté de participer à ce défi. Le premier a été de pouvoir communiquer sur la thématique auprès du monde entrepreneurial et notamment auprès de nos 400 clients qui sont présents dans des secteurs d’activité variés, afin de pouvoir contribuer modestement à la prise de conscience de l’urgence environnementale. Le 2ème objectif a été d’apporter la preuve par des actions concrètes et simples, de la création de valeur ajoutée pour une société et qu’il y a un véritable retour sur investissement quand on entre dans la dynamique.

Dès lors que l’on entame une démarche de réduction des déchets, on se rend compte que cette dernière est vertueuse sur pleins d’autres aspects.

Comme l’évoquent certains cuisiniers « Bien manger ! Ça ne revient pas plus cher » et l’on s’y retrouve sur la qualité, la santé, le budget… Certes, cela demande du temps, puisqu’il va falloir faire la cuisine et la vaisselle. C’est la même chose en entreprise ! On passe un peu de temps en réunion, la aussi il faut convaincre, fédérer, mais les résultats sont multiples et vont au-delà de la simple réduction des déchets.

Petit clin d’œil notamment pour Noël à vous chers lecteurs. Pensez à acheter local, durable, d’occasion et osez les emballages cadeaux en tissu. Il en va de même dans la constitution des repas de fête où vous pouvez donner du sens à vos actes d’achats.

Qu’est-ce que cela nous a apporté ?

La satisfaction que des clients dupliquent nos actions !

Notre première satisfaction est de constater que certains de nos clients partagent les contenus de nos actions auprès de leurs salariés notamment aux personnes en charge de la qualité, sécurité et de l’environnement. Etre force de conseils sur ce sujet, nous permet de répondre aux attentes de nos clients et de les fidéliser.

Une fidélisation des salariés

Le deuxième point positif est d’avoir réussi à davantage fédérer en interne. Créer du lien entre les collaborateurs, permet pour une société de limiter le risque de turnover coûteux sur le plan financier (fidélisation clients, perte de temps, temps de formation…).

On a aussi constaté que bien que les actions soient souvent portées par les mêmes personnes et malgré les compromis à trouver on peut arriver à impliquer l’ensemble du personnel. Il a également été remarqué une prise de conscience collective et des changements de comportements individuels.

Des candidats en quête de sens

Nous sommes dans un secteur où il est compliqué de recruter. Il faut notamment passer par des cabinets de recrutement spécialisés qui ont un coût de prestation non négligeable. Cette démarche nous permet donc de partager les valeurs de notre entreprise et de donner l’envie à des candidats de nous rejoindre. En effet, on constate que les salariés sont à la recherche d’entreprises ayant une véritable démarche RSE et non pas une simple petite feuille verte sur leur logo…

Une notoriété appuyée et de nouveaux clients !

Avoir participé au défi nous permet d’être visibles auprès de créateurs, repreneurs, entrepreneurs présents sur le secteur de l’écologie et de l’innovation. Ces secteurs porteurs sont des marchés sur lesquels nous souhaitons être encore plus présents. Depuis quelques temps, nous accompagnons de nouveaux types d’entrepreneurs. Ils nous ont choisi pour notre expertise métier mais aussi probablement pour les messages et actions que nous véhiculons. Notre implication nous permet de faire la différence sur le plan commercial.

Nous sommes régulièrement invités à témoigner à des événements et avons dernièrement partagé notre expérience sur la radio locale WitFm ce qui nous apporte une meilleure visibilité.

Loin de nous l’idée de greenwashing, nous souhaitons dans ce retour d’expérience montrer en toute transparence qu’il est rentable d’entrer dans ce genre de démarche malgré les obstacles (temps de réunions, mise en place d’actions, consensus…) et les freins qui peuvent exister en interne. Nous pensons que c’est en démontrant le retour sur investissement économique que les lignes vont bouger sur le plan environnemental !

Des rencontres efficaces !

Les afterworks d’Ekologeek nous ont notamment permis d’échanger et de partager des moments de convivialité avec d’autres participants, structures, partenaires ou clients potentiels . Nous avons ainsi rencontré des prestataires spécialisés, comme GreenFabrik, afin de contribuer, améliorer et développer nos actions.

De nouvelles méthodes de travail

Ekologeek nous a apporté une nouvelle façon de collaborer pour effectuer certaines de nos réunions avec notamment de nouveaux process de brainstorming. Nous vous recommandons de participer aussi à ce défi pour être accompagné par cette jeune équipe qui fourmille de créativité et de bonne humeur.

Où retrouver l’ensemble de nos actions ?

Découvrez ici l’ensemble de nos articles :

Comment participer au défi ?

La clôture des inscriptions pour la deuxième édition du Défi zéro déchet des pros à Bordeaux aura lieu le 15 décembre 2019. Il reste encore 5 places disponibles pour les entreprises. Nous vous invitons vivement à aller voir leur site https://www.defi-zero-dechet-pro.com/. Si vous êtes un entrepreneur ou un salarié qui souhaite mobiliser sa société, sachez que l’opération va être reconduite en 2021 pour une 3e édition. Nous vous conseillons de suivre Ekologeek sur internet et dans le cadre de leurs événements. Pour information, la moyenne de réduction des déchets a été de 15% sur l’ensemble des structures et de 48% pour le meilleur, lors de la première édition.

Aussi, nous comptons sur vous pour partager, commenter, relayer cet article ! Plus nous communiquons sur le sujet, plus les choses avancent et il est urgent de s’engager ! Merci.

Vous souhaitez cultiver votre réussite ?

Recevez les invitations du club Fidaquitaine, nos actualités, conseils et témoignages pour entrepreneurs avec notre newsletter :)

Je m'abonne !