Témoignage : Isabelle Anton, créatrice de l’entreprise Green Fabrik.

 

Green Fabrik

Pouvez-vous vous présenter et nous en dire plus sur Green Fabrik ?

Je suis créatrice de produits promotionnels éco-conçus en Gironde.

Actrice de l’économie circulaire, je réalise des articles issus de la revalorisation des supports de communication des entreprises clientes (bâches publicitaires, kakémonos, oriflammes et drapeaux).

Après une carrière en tant qu’architecte d’intérieur–designer dans une grande entreprise internationale, j’ai pu mesurer l’impact de la problématique « déchet » pour une entreprise, et notamment celle générée par les supports de communication qui ont souvent une durée de vie éphémère.

L’intérêt de proposer une solution originale qui permette à mes clients de répondre à cette préoccupation tout en mettant en lumière leurs engagements RSE s’est imposé à moi et rejoignait en tous points, mes valeurs profondes.

L’objectif : transformer les anciens supports de communication en nouveaux produits de communication porteurs de valeurs écologiques, éthiques et sociales et bien entendu utiles afin de prolonger durablement la seconde vie de la matière.

Je vis et travaille à Bordeaux et la plupart de mes clients et partenaires sont établis en Gironde et Nouvelle Aquitaine, ceci permettant de préserver les circuits courts et de soutenir l’économie du territoire en cohérence avec le projet et ses impacts.

 

Comment fonctionne le processus de fabrication de vos produits ?

Pour réaliser la prestation, Green Fabrik récupère dans un premier temps auprès de ses clients leurs bâches, kakémonos ou oriflammes en vue de leur transformation.Supports publicitaires

Les matières sont alors triées avant d’être lavées avec un produit écologique produit en Gironde par un ESAT (Etablissement et Service d’Aide par le Travail pour les personnes en situation de handicap).

Elles sont ensuite découpées à la main car chaque produit est unique et nous prenons soin de placer les motifs graphiques afin d’obtenir un produit final qualitatif, original et séduisant.

Les articles sont ensuite cousus en interne ou en sous-traitance par un ESAT de Gironde.

Les chutes éventuelles sont elles aussi exploitées en doublures ou pour de plus petits produits afin d’optimiser la revalorisation complète de la matière et de générer le moins de déchets possibles.

 

Dans quel cadre avez-vous connu le cabinet Fidaquitaine ?

J’ai rencontré Camille Lussier, assistante stagiaire du pôle marketing de Fidaquitaine, lors d’un afterwork organisé par l’association Ekolo[geek] dans le cadre du « Défi  Zéro Déchet des Pros ».

Ces événements entre entreprises prestataires et entreprises à la recherche de solutions « Zéro déchet Zéro gaspi » permettent de belles rencontres et souvent de belles collaborations partageant tous des objectifs et valeurs communs.

 

Quelles recommandations pourriez-vous faire à un entrepreneur qui souhaite se lancer, comme vous, dans une activité liée à une problématique environnementale ?

C’est le moment car la prise de conscience et l’envie d’agir sont de plus en plus vives aussi bien de la part des entreprises que de la part du grand public et beaucoup de solutions restent à inventer.

Il existe également de nombreux réseaux, notamment en Gironde le réseau RECITA (Réseau d’Economie Circulaire et d’Innovation de Nouvelle Aquitaine) et un engagement de plus en plus fort des villes et régions autour d’événements mettant en relation les publics et les porteurs de projets.

Economie circulaire

 

Quelle vision avez-vous de l’entrepreneuriat au féminin ?

Une aventure fantastique qui permet d’apprendre sur soi et de gagner en compétences multiples car il faut souvent être au four et au moulin !

Il faut « OSER » se lancer, ce qui parfois, pour de mauvaises raisons, reste plus difficile pour les femmes.

Cependant, je pense que les femmes ont aussi souvent des atouts majeurs en termes d’organisation, de sérieux et d’engagement. Elles portent souvent des projets de valeurs qui leur tiennent à cœur.

Il existe beaucoup de réseaux de soutien et d’accompagnement à l’entrepreneuriat féminin comme Les Premières ou des Coopératives d’Activité et d’Emploi qui permettent de se lancer plus sereinement dans l’aventure.

Surtout ne pas rester isolée et y croire !

 

Quels sont les événements à venir sur la thématique Zéro Déchet ?

De nombreux événements liés aux problématiques environnementales se profilent en Gironde à plus ou moins longues échéances :

  • Le 21 Septembre 2019, le marché des créateurs de la ville de Pessac avec un partenariat de la ville pour une mise en avant spécifique des créateurs « Zéro déchet Zéro gaspi ».
  • De nombreux festivals en Gironde « Zéro déchet Zéro gaspi » de territoires engagés comme Libourne, Bordeaux ou Pessac pour sensibiliser le grand public et les entreprises.
  • Dans quelques mois la Villa Shamengo, maison-école-laboratoire du nouveau monde, s’installera à Bordeaux, dans le quartier La Bastide.

Merci à Isabelle Anton d’avoir partagé avec nous son expérience en tant qu’entrepreneur !

Entrepreneuriat

 

 

http://greenfabrik.fr/

 

 

Vous souhaitez cultiver votre réussite ?

Recevez les invitations du club Fidaquitaine, nos actualités, conseils et témoignages pour entrepreneurs avec notre newsletter :)

Je m'abonne !