ARTICLE PLUS RECENT ICI :

ENTREPRISES DE CENON, COMMENT BÉNÉFICIER DE L’AIDE DIRECTE FISAC ?

Pour permettre aux créateurs d’entreprise de se lancer, de nombreuses aides existent !

Tant sur le plan financier que matériel, plusieurs choses sont possibles et il ne faut pas hésiter à se renseigner auprès des collectivités, associations, organismes

 1°) LES PRESTATIONS d’accompagnement

2°) LES EXONÉRATIONS DE CHARGES FISCALES ET SOCIALES

Exonération ZFU :

D’un point de vue FISCAL :

Exonération d’impôt sur les bénéfices pour les entreprises implantées en ZFU sur 8 ans :

– Exonération totale de l’IR ou IS pendant 5 ans (dans la limite de 50 000€ par an)

– Puis une exonération partielle : 60 % la 6ème année, 40% la 7ème année, 20% la 8ème année.

Lien Plus d’info !

D’un point de vue SOCIAL :

L’éxonération de charges sociales a été abrogée.

Exonération d’impôt sur les bénéfices des entreprises nouvelles : En cas de création avant le 31 décembre 2020, les entreprises implantées dans les zones d’aide à finalité régionale – AFR, sont exonérées. Les activités de pêche maritime, ainsi que les activités bancaires, financières et d’assurances (sauf courtage), de gestion ou de location d’immeubles ne peuvent pas en bénéficier.

  • Les bénéfices réalisés au cours des 2 premières années à compter de la date de la création sont exonérés à 100 %.
  • La troisième année : abattement de 75 %
  • La quatrième année: abattement de 50 %
  • La cinquième année : abattement de 25 %

Les Allègements fiscaux pour les jeunes entreprises innovantes s’adressent à des PME qui engagent 15% de leurs charges dans la recherche et développement.  Ces entreprises bénéficient d’une exonération totale pendant la première année  et de 50% d’exonération pour la seconde année.

Exonération d’impôts locaux : les entreprises doivent en faire la demande auprès du service des impôts avant le 1er janvier de l’année suivant celle de la création de l’entreprise. 

3°) Les Aides financières

  • L’ARCE – Aide à la Reprise ou à la Création d’Entreprise, est une aide financière de 45% de vos allocations Pôle Emplois restantes au jour de la demande. Ce capital sera versé en deux fois (22,5% puis 22,5%) la première fois dans les mois suivants la création de l’entreprise, la seconde 6 mois plus tard. Elle vous permet de sécuriser la trésorerie, mais ne vous permet pas d’avoir un apport personnel disponible au moment de la création, attention donc !
  • Le prêt NACRE : les demandeurs d’emplois, inscrits à Pôle Emploi, sont éligibles au parcours NACRE et peuvent demander un prêt à taux zéro de 1 000€ à 5 000€ (3 500 € en moyenne en 2017) remboursable sur 5 ans. Toutefois, ils devront parallèlement contracter un prêt bancaire d’un montant et d’une durée égaux ou supérieurs au prêt NACRE.
  • Les Plates-formes Initiative Locales sont des associations qui accordent des prêts d’honneur sans intérêts et sans garanties. Elles aident également le créateur ou repreneur pendant les premières années de son activité. Il existe 230 plates-formes en France. www.initiative-france.fr
  • Le Réseau Entreprendre permet, aux projets créateurs d’emplois (au moins 5 emplois créés dans les 3 ans), de bénéficier d’un prêt d’honneur de 15.000 à 50.000 € (jusqu’à 90.000 € pour les projets innovants) ! Des concours et des accompagnements pour les projets innovants, sociaux ou de développement sont également proposés, sous conditions.
  • L’association ADIE – Association pour le Droit à l’Initiative Economique, octroie des microcrédits à des personnes exclues du système bancaire et du marché du travail. Ces crédits peuvent aller jusqu’à 10 000€, remboursables sur 4 ans. Une garantie de 50% du capital est nécessaire, généralement par une personne de votre entourage.
  • Le Fonds d’expertise à la reprise d’entreprise par les salariés est une aide accordée aux salariés désireux de racheter l’entreprise dans laquelle ils sont salariés. L’aide consiste en un financement plafonné à 80% des expertises et des accompagnements. Les repreneurs peuvent également bénéficier de 10 jours de conseils.
  • La Caisse Sociale de Développement Local s’adresse aux bénéficiaires du RSA, demandeurs d’emplois ou salariés précaires ne pouvant pas accéder au crédit. Le prêt peut atteindre 12 000€, attention, une caution de 50% est exigée. La CSDL réalise un accompagnement personnalisé durant le remboursement de l’emprunt.
  • Aquitaine Amorçage permet aux créateurs d’entreprises innovantes de bénéficier d’un prêt d’honneur pouvant atteindre 15 000 à 30 000 € par porteur de projet. En cas de porteurs multiples, le prêt d’honneur est plafonné à 80 000 €. Dans tous les cas, le prêt est destiné à être injecté au capital. Chaque dossier est étudié par un comité d’engagement.
  • ACI – Aquitaine Création Investissement, soutient les créateurs et repreneurs dans les secteurs de l’industrie, services à l’industrie et projets innovants. Réservée aux sociétés de capitaux (SA ou SAS) l’intervention est conditionnée à une prise de participation (Actions ; Obligations convertibles ; Montage mixte). La participation peut atteindre 1 500 000 €.
  • Le Fonds de Garantie à l’Initiative des Femmes – FGIF, a pour but d’accompagner les femmes dans la création et la reprise d’entreprise. Il permet de partager le risque financier avec l’établissement de crédit qui accorde le prêt.
  • Le prêt garanti doit porter sur l’investissement ou sur le besoin en fonds de roulement. La garantie s’élève à 70% du prêt avec un plafond de 27 000€.Le Fonds Aquitain de Garantie OSEO permet de garantir des prêts jusqu’à 70% avec un maximum de 975 000€.
  • Aquitaine Pré-Garantie a pour objet de garantir 70% des prêts d’un montant maximum de  100 000€. Pour cela, il faut être repreneur d’une très petite entreprise commerciale ou artisanale.
  • Le Prêt à la Création d’Entreprise : Ce dispositif a été abrogé au 01/04/2015.

4°) Les Formations et la Reconversion

Les formations peuvent souvent être prises en charges par Pôle emploi, le Conseil Régional, le Conseil Général, les Mairies, la Caisse d’Allocations Familiales, les Caisses de Retraite ou encore l’Association pour la Gestion du Fonds pour l’Insertion Professionnelle des Handicapés.

  • Chaque mois, la CCI de Bordeaux organise les stages « 5 jours pour entreprendre » afin d’acquérir des connaissances nécessaires à la création mais aussi à la gestion de l’entreprise et sensibiliser au métier de chef d’entreprise.
  • Les personnes désirant créer leur entreprise peuvent bénéficier d’un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation afin de se former et d’obtenir un diplôme nécessaire à la création de leur entreprise.
  •  Nouveau dispositif CPF Compte personnel de formation.

5°) Les Salons et les Evènements en Gironde

  • Le Salon de l’entreprise Aquitaine : Business plan, statuts juridiques, e-commerce, couveuses d’entreprise … Toutes les problématiques de la création et de la reprise d’entreprise y sont abordées ! Des concours sont même proposés comme la Startup Day en 2015 !
  • Le salon Profession’L est un salon dédié à la reconversion professionnelle des femmes. On y trouve notamment un espace dédié à la création d’entreprise, la reprise, la franchise…
  • D’autres salons existent dans la région Bordelaise, sur Bordeaux comme le Forum des créateurs de Mérignac, le Salon Inter-entreprises d’Artigues près de Bordeaux, le forum drôle EntrepreneurEs, les évènements du Club Fidaquitaine

Nous sommes à votre disposition pour répondre à toutes vos questions. Sachez que nous réalisons une veille sur Scoop it pour les créateurs qui peut vous être utile !
A bientôt.

L’équipe de FIDAQUITAINE.

Les chiffres ainsi que les dispositifs présentés dans l’article peuvent avoir changés.
Nous vous invitons à vous renseigner davantage sur les modalités pratiques.

SOURCES :
http://www.apce.com/pid222/6-les-aides.html
http://www.cci.fr/web/creation-d-entreprise/accompagnement-et-aides
http://www.apce.com/pid6248/dispositif-global-nacre.htm
http://www.reseau-entreprendre.org/financement-accompagnement-entrepreneur/validation-projet-porteur-de-projet-_R_274_274_
http://bordeaux.cci.fr/Rubriques/Creer-Reprendre/Trouver-des-financements-aides-subventions/Aides-et-soutiens-financiers-a-la-creation-reprise-aides-facilitant-l-acces-au-financement
http://www.guidedelareconversion.fr/a-preparer-sa-reconversion/formation/

Vous souhaitez cultiver votre réussite ?

Recevez les invitations du club Fidaquitaine, nos actualités, conseils et témoignages pour entrepreneurs avec notre newsletter :)