Accueil > Les plus de notre cabinet comptable > Fidaquitaine : l'actu de votre cabinet… > Les termes à connaître pour reprendre…
Actualités

Les termes à connaître pour reprendre une entreprise !

Actualité archivée

Pour reprendre une entreprise, il est indispensable de se former préalablement aux termes de la reprise d’entreprise ! LBO, DCF, Due diligence ... On doit en effet se familiariser avec un langage très technique que Fidaquitaine se propose de vous décrypter !

LBO

Le LBO («Leverage Buy-Out ») est un système de montage juridique qui permet au repreneur d’engager le moins d’argent possible. Il s’agit d’un achat à effet de levier. Le processus se décompose en 3 étapes :

  1. Le repreneur crée une société holding dont il est majoritaire.
  2. La société holding rachète une entreprise (« société cible ») ou la majorité de son capital en utilisant un emprunt bancaire (appelé « dette sénior »).
  3. Les dettes induites par la contraction de l’emprunt sont remboursées par les dividendes provenant de la société cible.

Lors d’un LBO, il y a donc deux effets de leviers :

  • Levier financier : l’emprunt pour acheter la société cible est remboursé par les dividendes.
  • Levier fiscal : la holding peut déduire de son IS (impôt sur les sociétés) les intérêts payés pour l’emprunt si elle détient au moins 95% de la société cible.

DCF

Le « Discounted Cash Flows » (flux de trésorerie net) est une méthode de valorisation des entreprises qui s’appuie sur les  flux financiers futurs de l’entreprise. En appliquant un taux d’actualisation à ces flux, cela permet de déterminer la valeur de l’entreprise à l’instant T. Cette méthode offre donc une vision sur la trésorerie dégagée par l’entreprise.

EBITDA

L’EBIDTA signifie « Earning before Interest, Taxes, Depreciation and Amortization » c’est-à-dire « Revenu avant intérêt, taxes, dépréciation et amortissement ». Cette expression anglo-saxonne se rapproche beaucoup de l’EBE (Excédent Brut d’Exploitation) que nous utilisons en France. Le calcul de cet indicateur permet de faciliter la comparaison des entreprises. Voilà pourquoi il prend tout son sens dans le cadre d’une reprise d’entreprise.

Il peut être calculé de deux façons :

  • à partir du chiffre d’affaires : Chiffre d’affaires - Achats - Autres charges externes - Charges de personnel
  • à partir du résultat net : Résultat net  + Charges d’intérêts + Charges d’impôts + Amortissements et provisions

 

Due diligence

Lors du rachat d’une entreprise, le repreneur effectue une série de vérifications afin de s’assurer de la situation exacte de l’entreprise. Cet audit d’acquisition porte également le nom de « due diligence ».  Grâce à cette procédure, le repreneur pourra précisément définir la valeur de l’entreprise, son potentiel, mais aussi les risques liés au rachat. C’est donc une étape primordiale pour les repreneurs d’entreprise.

 

Reprendre une entreprise  est un enjeu très important.  A ce titre, mieux vaut être informé sur les termes propres à ce milieu. Pour faciliter le rachat de l’entreprise cible, l’accompagnement par un spécialiste peut vous permettre de ne pas faire d’erreur. Notre cabinet est spécialisé dans les opérations de reprise d’entreprise avec déjà plus de 100 repreneurs accompagnés. Contactez-nous pour en savoir plus.

A bientôt.

L’équipe de FIDAQUITAINE

Sources :

http://vosdroits.service-public.fr/professionnels-entreprises/F31713.xhtml

http://www.reportingbusiness.fr/analyse-financiere/ebidta-vous-avez-dit-ebitda.html

http://www.investirama.com/investir-glossaire/definition/discounted-cash-flow-dcf

http://www.lesechos.fr/finance-marches/vernimmen/definition_due-diligence.html

http://www.trader-finance.fr/lexique-finance/definition-lettre-D/Discounted-Cash-Flow.html

 

Partager cette page sur

Archives

Inscription à la newsletter